dimanche 23 mars 2014

Bécassine - Une hisoire de famille


J'ai souvent regardé ma grand-mère crocheter des quantités de Granny qu'elle assemblait pour en faire de grand dessus de lit. Elle a également crocheté Bécassine pour ses petite-filles.

Alors c'est tout naturellement que je reprends le flambeau en réalisant cette première Bécassine pour continuer à transmettre cette histoire de famille. J'ai conservé la mienne qui n'a pas pris une ride. L'originale a 109 ans. Si si. Pas la mienne, hein, je suis pas si vieille!

Celle-ci va voyager du côté de Quiberon pour rejoindre le coffre à jouets d'une petite fille toute mignonne.


 Quoi de plus logique que cette célèbre bretonne fasse une petite virée dans le Morbihan. Représentative de toutes ces femmes qui malgré elles, furent obligées de quitter leur province pour aller travailler dans les familles bourgeoises de la capitale. 

Petit clin d'oeil en passant à la tante de l'homme de la maison qui fut à son époque une Bécassine au service, elle aussi, de la haute bourgeoisie parisienne.



 J'ai eu beaucoup de mal à trouver un modèle sur la toile. Car mon niveau de crochet ne me permet pas encore d'improviser un modèle aussi compliqué. Alors je me suis basée sur ces explications ici. Mais seulement "basée" car je n'ai pas tout compris. Par exemple "crocheter entre les 2 ms" ????


 Bref je trouve que je m'en suis pas trop mal sorti. Oups ce portrait est un flou.


Le plus dur finalement est de broder les yeux pour lui donner un regard expressif. Et avez-vous remarqué la petite dentelle au bord du panty ? La perfection se cache dans les détails....

Il ne me reste plus qu'à me mettre au boulot car si une Bécassine doit trôner dans chaque maison de la famille, j'ai quelques soirées de moulinets du poignet en perspective.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire